Critique : Kingsman – Services Secrets

* * * * *

On ne peut éviter de comparer ce film d’espionnage à l’anglaise avec un bon James Bond. La beauté des scènes de combat nous fait presque oublier que ce film est trop court. Deux heures ça peut paraître long sauf quand on s’amuse et qu’on est dans l’action.
L’histoire est magnifiquement bien pensé, des personnages aux lieux, de l’espionnage à la comédie, Kingsman fait le tour de plusieurs genres qui se combinent très bien. Les scènes se suivent et s’enchaînent avec une fluidité déconcertante, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. Nous sommes transporté dans l’action, dans les scènes de combat, dans cet univers qu’est l’espionnage. Les petits passages secrets, les tours de passe passe et même les trahisons, l’histoire est jalonnée de rebondissements ancrés dans cet univers. A tout ça nous ajoutons des scènes de combats chorégraphiées aux millimètres, très spectaculaire mais digne des Kingsmans. Les meurtres de sangs froids sont intégrés au film et font de celui-ci un film d’espionnage.
Le contraste entre les gentils et les méchants est très bien marqué. Les Kingsmans sont en costumes 3 pièces avec un code de conduite très strictes, alors que les méchants, tel que Valentine joué par Samuel L. Jackson qui lui est habillé de façon très jeune et décontracté.
Nous n’allons pas oublié le côté comique de ce film qui est incarné par Eggsy joué par Taron Egerton.
Au niveau du casting on peut dire qu’il est très bien fourni. Commençons par l’acteur principal de ce film, Taron Egerton illustre inconnu du public jusqu’à Kingsman, il m’a épaté avec ce rôle d’Eggsy qu’il incarne très bien. Eggsy est donc un personnage qui va beaucoup changer pendant le film, aussi bien au niveau vestimentaire car il va devenir un Kingsman qu’au niveau comportemental.
Colin Firth tête d’affiche de ce film incarne le mentor de Eggsy, dans l’action, il m’a impressionné lors des scènes de combats. Malheureusement le personnage est tué froidement par Valentine, ce qui me laisse un gout amer dans la bouche car  c’est personnage important qui a mené l’intrigue de ce film et aussi car il est joué par Colin Firth.
Côté méchant, Valentine joué par Samuel L. Jackson plus connu sous le personnage de Nick Fury. Avec un cheveux sur la langue il joue le riche personnage qui veut sauver la planète en détruisant la population et en sauvant les hommes politiques ou les plus riches. Un personnage haut en couleur qui s’habille façon « jeune » avec la casquette et qui mange du McDonald’s sur un plateau d’argent. Un contraste important comparé aux Kingsmen.
Les décors et les costumes sont très anglais, les lieux comme le pub, la devanture du magasin Kingsman ainsi que les costumes aux couleurs et formes anglaises.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s