Critique : Le Labyrinthe

Critique (12/20) : Issue d’un roman, cette adaptation reste dans la lignée d’Harry Potter, d’Hunger Games et on en passe. Une autre histoire, d’autres personnages, une nouvelle intrigue et tout recommence. Très recherchée l’histoire reste à la hauteur de ses prédécesseurs et nous vend du suspense jusqu’au bout.
Côté histoire, certes beaucoup de suspense, mais il reste quelques passages qui manque d’un véritable fond. Nous sommes directement plongés dans l’incompréhension du personnage principal, Thomas. avec qui nous découvrons au fur et à mesure ce labyrinthe mais aussi les différents personnages.

Bien évidemment nous restons sur notre faim « Ca ne peut pas finir comme ça ! » reste la meilleure expression pour cette situation. La fin reste ouverte sur une suite mais il manque ce quelque chose qui fait que cet épisode est bel et bien fini, beaucoup de questions reste donc à élucider. Une histoire entièrement (quasiment) mené qu’avec des adolescents, aucun adulte appariaient, sauf à la fin dans les dernières minutes. Le côté aventure reste encore à développer. Le thème postapocalyptique entre en action vers la fin du film, bon point ou mauvais point, pour mois cela reste un mauvais point car nous sommes dans du déjà-vu, cela risque de se répéter, à suivre.
Côté casting, un moyen de palier à ces quelques manques dans l’histoire. Un très beau casting avec des acteurs qui n’ont pas fini de nous bluffer. Tant dans les sentiments que dans l’incompréhension, les acteurs réussissent très bien à nous les transmettre via leur jeu.
Les décors eux aussi restent très bien fait, le labyrinthe mais aussi le campement. Parfois trop sombre, nous avons du mal à percevoir les détails des ceux-ci.
Côté musique, nous pouvons constater un grand manque d’une musique conductrice, seulement des bruitages. Malgré tout c’est un bon choix d’adaptation du livre qui relate ces différents bruits que nous pouvons entendre dans film. Ils mettent en place cette ambiance qui tend vers l’horreur s’en l’atteindre, une ambiance de peur !
C’est le premier d’une trilogie (voir plus), il reste encore beaucoup à faire, notamment en rendant la séance plus attractive. Essayer de pallier à ce manque dans l’histoire en ajoutant des éléments qui ne sont pas dans le livre mais qui pourraient être intéressant de développer.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s