Critique : Hunger Games : La révolte – Partie 1

Critique (18/20) : Enfin, la suite tant attendue de la célèbre série littéraire Hunger Games, est présente dans nos cinémas et cela vaut le détoure.
Dans la continuité d’Hunger Games 1 & 2 nous retrouvons les survivants des derniers jeux. Une histoire évoluant pour une fois en dehors de l’arène, la révolte se met en marche dans tous les districts. Un scénario mêlant politique et aventure mais en oubliant son côté action que nous avons connu dans les deux autres films.

Nous commençons donc par ce mauvais point, tout comme les œuvres cinématographiques adaptées d’œuvres littéraires dont un seul livre est découpé en deux films, tel qu’Harry Potter ou Twilight, la première partie reste toujours un peu démunie d’action. Plantant très bien le décor et nous laissant découvrir les secrets et les sentiments les plus profonds de nos personnages principaux, il passe tout de même à côté de l’action. Ce n’est pas pour autant un film plat, mais un film très axé sur la politisation des communautés et les différents conflits qui peuvent en découler. Le film reste relativement très proche du livre, c’est aussi un des avantages de le faire en deux parties.
Surprenant, étonnant, curieux et inattendu, je parle bien de la bande originale, c’est effectivement le meilleur point de ce film. Accompagnant et traduisant toutes les émotions contenues dans le film elle nous aide à nous plonger dans cet univers pour ainsi suivre les personnages. Fortement utilisé pour la propagande, cela devient même un atout majeur, la chanson chantée par Jennifer Lawrence, The Hanging Tree, rentre et reste dans la tête. Très émouvante cette chanson donne un autre sens au personnage de Katniss. Egalement utilisée pour donner vie aux plus grands moments, la bande originale est vraiment un très grand atout pour ce film. Félicitation à James Newton Howard !
Côté casting, nous retrouvons les personnages incontournables des deux premiers Hunger Games. Mais beaucoup font leurs entrées, les personnages qui étaient au premier plan sont passés au second et les personnages de second plan ainsi que les nouveaux sont passés au premier plan. Nous suivons donc l’évolution des personnages et le plus marquant est bien celui d’Effie Triket. En effet Effie personnage très extravagant a bien changé, en enlevant tous les artifices nous trouvons une autre personnalité et des sentiments très différents, un personnage très attachant.
Pour conclure, c’est un film que j’ai vraiment apprécié, et pour tout vous dire je pensais avoir passé qu’une heure dans la salle quand le film s’est fini. Ponctué d’action, le film reste enivrant par la beauté des images mais aussi de la musique et des acteurs.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s