Critique : Lucy

Critique (17/20) : Magnifique ! C’est le premier mot que j’ai dit en sortant de la salle. L’histoire est passionnante, le casting est tout juste à la hauteur du film et Luc Besson a encore une fois joué toutes ses cartes. On peut dire que ça commence très fort, on entre directement dans l’action et dans la même incompréhension que Lucy face aux événements.

Nous pouvons suivre le personnage et nous sommes dans un point de vue interne, nous pouvons donc nous identifier au personnage.

Une réalisation très terre à terre en parallèle avec les explications de Morgan Freeman, qui d’ailleurs donne un plus à ce film. Avec sa grandeur et son jeu d’acteur fascinant, il incarne parfaitement le professeur Norman. Scarlett Johansson qui joue le rôle de Lucy se façonne de film en film, elle a extraordinairement différencié ce changement entre la Lucy du début et celle affectée par la drogue. Plus froide, quasiment sans émotion tel un robot, parfaitement interprété Scarlett Johansson a encore une fois prouvé son talent. Ce qu’on peut reprocher au personnage c’est un manque de romantisme au début, un plus grand changement n’aurait pas été de trop.

Nous sommes en plein dans la science fiction, des hypothèses sont émises sur la capacité de l’homme si il utilisait son cerveau à 100%. Le parallèle fait avec la première femme singe est omniprésent dans ce film. Tout d’abord par le nom qui les unis, en effet Lucy est le nom de la première femme (singe) de la Terre mais aussi celui de personnage principal joué par Scarlett Johansson et qui incarne le sommet des connaissances. C’est le début et la fin.

On peut aussi reprocher à ce film d’entrer un peu trop dans le domaine de la fantaisie, surtout quand Lucy utilise 100% des capacités de son cerveau et se transforme en une masse noire. Malgré les paysages et le message qui en découle, il aurait pu être amené autrement. C’est la ligne à ne pas franchir quand on est dans le domaine de la science fiction et éviter de discréditer le film en passant dans le domaine de la fantaisie.

Box-Office : Un départ au-delà des espérances en France avec 2 millions d’entrées dès la première semaine. Lucy restera cinq semaines à la tête du box-office, et se fera détrôner par Gemma Bovery et Sex Tape. Le film dépassera les 5 millions mais franchira-t-il les 6 millions ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s